La Montre cassée

Quelques uns de mes rêves, au fur et à mesure qu'ils se produisent ou en rétrospective.

StephaneMourey.fr > Journal des Rêves > La Montre cassée

Il s’agit cette fois non pas d’un, mais de deux rêves que j’ai fait il y a plus d’une vingtaine d’années.

Le premier se déroule dans un décor de Science-Fiction. Je suis dans une base sur une planète entièrement recouverte de montagnes glacées rappelant les Alpes. Nous subissons une attaque dévastatrice menée par des extra-terrestres. À aucun moment je ne les verrai, ni même leurs vaisseaux. Un bombardement terrible s’abat sur nous : les plafonds et les murs s’effondrent, le chaos m’entoure et chacun court de façon désordonnée.

Je susi assis par terre. J’ai dans les mains une veille montre à gousset. Elle est cassée à tel point que des ressorts en dépassent de tous côtés. Je m’éveille à ce moment-là, en pleine nuit. J’essaie de l’interpréter, mais je ne comprends pas : la montre représente le temps bien sûr, mais comment le temps peut-il être brisé ? Cela n’a pas de sens.

Je me rendors. Commence alors le second rêve. Je suis dans un carrosse, vêtu à la mode du XVIIIème siècle, avançant sur une route au milieu de champs labourés. Je suis en train de lire un livre énorme, aux pages fines. J’y lis une histoire intitulée La Montre cassée. À ma grande surprise, j’y reconnais le récit de mon rêve précédent. Arrivé au passage traitant de la montre, je vois l’indication d’une note de fin de volume. Je tourne les pages le plus vite possible pour y découvrir ceci :

Contraitement à ce que certains commentateurs imbéciles ont pu prétendre, la montre ne représente pas le temps physique – comment pourrait-il être brisé ? – mais le temps psychologique, le temps tel qu’il est conçu. La montre cassée représente la fin de tous les espoirs, de tous les avenirs.